English
 


Interview, publié le 04/06/2004  

"Notre temps de traitement des CV est passé de 480 minutes à 90 grâce à CV Distiller" J. Nadaud


Les outils de reconnaissance intelligente des CV sont de plus en plus nombreux. Ils permettent d’intégrer les CV, quel que soit leur format : papier, Word…, au sein d’une base de données de candidatures.

La nouveauté réside dans la capacité du logiciel de lire l’information et de la « reconnaître ». Il peut ensuite la mettre dans le champ lui correspondant.

Si ces outils font à juste titre beaucoup parler d’eux, peu de groupes ont franchi l’étape des tests pour les mettre en production. Le Crédit Lyonnais fait partie de ces précurseurs et utilise depuis plus d’un an CV Distiller de
Koltech.

Jérôme Nadaud, le responsable de ce projet au sein du Crédit Lyonnais, nous explique les raisons qui ont poussé le Crédit Lyonnais à utiliser un tel logiciel et nous donne les résultats concrets de cette nouvelle organisation. Un témoignage précieux !

Pourquoi utilisez-vous un logiciel de reconnaissance automatique de CV ?

Au Crédit Lyonnais, nous recrutons beaucoup de nouveaux collaborateurs et les postes à pourvoir sont très variés. Au niveau de l’expérience : nous embauchons de jeunes diplômés mais aussi des personnes qui ont 20 ans d’expérience, et au niveau du secteur d’activité, chaque année, nous recrutons des comptables, des commerciaux mais aussi des médecins, des spécialistes du droit, des infirmières…

Nous embauchons une majorité de jeunes diplômés mais également des profils plus expérimentés, et le Crédit Lyonnais offre une grande diversité de métiers.

Cette diversité de profils et de métiers fait que nous recevons encore beaucoup de CV papier. 50% de nos CV arrivent par Internet via notre site RH mais 50% sont encore reçus par la poste.

Il nous fallait donc un outil pour automatiser le traitement de ces CV papier qui était effectué jusqu’alors à la main.

Nous voulions avoir la même efficacité dans le traitement des CV électroniques que pour les CV papier. Pour y arriver, nous avons rencontré l’équipe de Koltech et nous avons mis en place un projet commun de création d’un logiciel de traitement des CV papier CV Distiller, leur logiciel.

Comment gérez-vous les CV papier aujourd’hui ?

Notre processus est particulier parce que nos CV papier ne sont pas sous format électronique. Nous procédons en trois étapes :

1- Les CV papier sont scannés.

2- Ils sont ensuite passés dans un logiciel de reconnaissance automatique de caractères OCR qui convertit le document scanné en document électronique.

3- Ces CV électroniques sont ensuite intégrés par CV Distiller dans notre base de données de candidatures.

Pour bien comprendre, le logiciel OCR transforme le prénom Jérôme du CV en « JEROME ». Mais pour lui ce mot n’est qu’une suite de lettres. CV Distiller reconnaît que Jérome est un prénom et l’intègre dans le champ « Prénom ».

Quelles données reconnaît CV Distiller ?

Ce logiciel peut vraiment aller dans le détail et reconnaître de très nombreuses informations.

Simplement, nos besoins au Crédit Lyonnais ne concernaient que quelques champs précis. Et ce sont uniquement ceux-là que CV Distiller intègre dans notre base de données.

Ces champs rassemblent toute l’identité du candidat : nom, prénom, adresse, téléphone, email…et des informations très précises sur l’expérience et le type de formation. En tout, cela concerne une quinzaine de champs.

Ces informations sont automatiquement importées dans l’outil de gestion du recrutement, sans saisie manuelle.

La qualité est-elle au rendez-vous ?

Tout à fait, mais il faut rentrer dans les détails pour bien comprendre ce que les chiffres avancés signifient.

Sur un CV Word par exemple, un outil comme CV Distiller présente sur nos champs une fiabilité de l’ordre de 99%. Dans notre cas, nous l’avons vu, il y a deux opérations avant l’intervention de CV Distiller ce qui augmente la marge d’erreur.

Pour l’implantation, nous demandions une fiabilité à 90% et nous l’avons obtenue. Aujourd’hui, l’outil s’est amélioré et nous sommes à 7% d’erreur. CV Distiller va mettre à notre disposition une nouvelle version dont la période de tests vient de s’achever et qui va encore diminuer le taux d’erreur de 15%.

Un tableau de suivi a été développé spécialement pour nos assistantes RH qui peuvent suivre l’intégration. Les erreurs ou problèmes sont signalés en rouge et ils peuvent ainsi être corrigés très rapidement.

Combien de temps gagnez-vous ?

Ici, au recrutement central , nous recevons en moyenne 160 CV papier par jour.

Avant CV Distiller, il fallait compter 480 minutes pour les saisir au sein de notre base de données. Aujourd’hui, cette même opération nous prend 90 minutes.

Ce gain de temps nous permet de gagner en productivité mais surtout d’éliminer des tâches répétitives qui ne sont pas très intéressantes comme la saisie de données.

Nous sommes certifiés Iso 9001 version 2000 . Nous nous engageons donc à répondre à tous les candidats, que leur CV soit retenu ou non. Le traitement de tous les CV papier est donc chez nous obligatoire et il doit être réalisé dans les meilleurs délais.

Ce projet nous permet aussi de dématérialiser le CV papier et de le remplacer par un format électronique pour tous les utilisateurs en interne. C’est une grande avancée pour tous.

Allez-vous intégrer CV Distiller au sein de votre site RH ?

Pas nécessairement. Pour l’instant, notre site RH repose sur un formulaire. Les données sont donc bien formatées dès leur entrée.

Nous réfléchissons aux différentes possibilités.

CV Distiller pourrait être intégré, par exemple, si nous réduisons notre formulaire et si nous permettons aux candidats de joindre leur CV Word en pièce jointe. D’un autre côté, un formulaire permet de faire une première présélection pour avoir des candidats motivés…

Quel est votre site emploi préféré ?

J’aime beaucoup keljob.com pour son positionnement de méta moteur. Ce site n’est pas une liste sans fin d’offres d’emploi. Il permet aux internautes de venir consulter les offres directement sur les sites RH des entreprises. Ils ont alors accès aux informations sur l’employeur, ses métiers, son organisation…

Et ils peuvent postuler via notre système de gestion de candidatures !


Merci beaucoup !


Chiffres clés :

- nbre d’employés : 40 000 dans le monde, 32 000 en France
- nbre de CV reçus en 2003 : 53 000 CV au siège et 35 000 dans les différentes entités
- nbre de CV intégrés avec CV Distiller : 40 000


 


 

Retour au sommaire actualité